Nos propositions

Ceci est un extrait d’une lettre envoyée à la Mairie pour enclencher véritablement la transition écologique de Vincennes :

Intégrer l’urgence climatique et environnementale dans toutes les politiques publiques en en faisant la priorité numéro 1. La situation exige de revoir intégralement le sens des priorités.

Etablir un bilan carbone, rendre publiques les émissions carbone de Vincennes et le pourcentage de baisse annuel.

Accélérer massivement la rénovation énergétique des bâtiments.

Lutter efficacement contre la pollution lumineuse.

Promouvoir l’usage des vélos électriques comme alternative à la voiture.

Proposer davantage de menus végétariens dans les cantines, la viande étant une source majeure de C02. 

Arrêter la bétonisation de Vincennes. Au contraire laisser les sols respirer pour empêcher notamment les ilôts de chaleur.

Planter des arbres aux essence diversifiées, pas dans des pots mais pour créer de petits écosystèmes dans la ville.

Revoir l’urbanisation pour privilégier la mobilité durable. Penser dès maintenant à la ville de demain, faible en carbone, forte en interaction et relations sociales.

Aider les commerçants et les citoyens  à baisser leur consommation de plastique.

Favoriser le compostage en plaçant des composteurs groupés entre immeubles, gérés par des maîtres-composteurs.

Empêcher la distribution abusive de tracts publicitaires par courrier.

Organiser davantage d’évènements et de conférences  autour de la sensibilisation au réchauffement climatique.

Favoriser l’approvisionnement alimentaire de la ville en local en travaillant avec des agriculteurs de la région en agriculture biologique.

Se concerter avec les autres communes, le territoire, le département, la région, l’Etat, les citoyens pour faire avancer ensemble ce qui est devenu notre priorité.

Ajoutez ici vos propositions. Contactez-nous si vous souhaitez suggérer d’autres propositions. A nous de penser ensemble à la ville de demain.

 

Une lettre a été envoyée début 2021 à la Mairie en ce sens. Nous attendons maintenant des changements concrets, une politique qui prend en compte la baisse des émissions à toutes les étapes de décision.